Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de myryam MAGHNIA
  • : blog MAGHNIA histoire photos actualités BD,mémoires, souvenirs ,pensées, réflexions poésie
  • Contact

Recherche

Catégories

Http://www.elkhabar.com/accuei

13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 19:17

definition dépression est une maladie psychosomatique due à un dérèglement de l’humeur. Les femmes sont près de deux fois plus touchées que les hommes.
Il existe plusieurs types de dépressions. L’affection névrotique est d’intensité modérée, contrairement à la dépression psychotique (maniaco-dépression par exemple), qui induit une perte de contact avec la réalité. Dans certains cas, on parle de dépression récurrente, lorsque la maladie réapparait à intervalles réguliers.
La dépression est véritablement une maladie et non une simple faiblesse ou une excuse. Il s’agit d’un problème médical bien réel, qui peut entraîner dans certains cas des complications graves

causes:Aucune cause de la dépression n’est établie. On observe de multiples facteurs favorisant ou déclenchant la maladie.
- Un traumatisme émotionnel précoce (divorce des parents, décès d’un proche…) peut engendrer une prédisposition.
- Le stress peut prédisposer ou précipiter l’apparition de la dépression.
- Un choc émotionnel dans les six à douze mois précédant les premiers symptômes dépressifs.
- Alcoolisme : chez l’homme, il peut constituer un élément déclencheur d’une dépression, tandis que chez la femme, il en sera plutôt la conséquence.
- La prise de certains médicaments peut déclencher l’apparition de la maladie : corticothérapie, traitements intervenant sur le système immunitaire, hypertenseurs…
- Certaines affections telles que la sclérose en plaque ou la polyarthrite rhumatoïde favorisent la dépression.
- Les affections hormonales ou endocriniennes constituent un autre facteur déclenchant.
- Il est désormais prouvé qu’il n’existe pas de gène de la dépression. En revanche, il pourrait exister un terrain héréditaire favorable.

symptomes:Ils sont multiples et peuvent varier ou être plus ou moins prononcés d’une personne à l’autre. Parmi les symptômes qui doivent inquiéter :
- Profonde tristesse, comparable à celle d’une personne qui vient de subir un deuil : sensation de vide, plus aucun intérêt pour rien. Cette tristesse est, dans 80% des cas, associée à des idées suicidaires.
- Anxiété, sensation de tension intérieure, de danger imminent. L’anxiété se transforme en angoisse lorsque des symptômes somatiques s’associent à ces peurs : oppression, palpitations, sueurs…
- Difficulté à se concentrer.
- Troubles du sommeil (hypersomnie ou insomnie).
- Grand fatigue, générale ou pour certaines activités comme la lecture, etc. Cette sensation entraîne un sentiment de paralysie de la pensée et de l’action : tout demande un effort incommensurable.
- Repli sur soi voire chez soi, rejet d’autrui et notamment des personnes proches.

traitement:

psychotherapie
sport
alimentation equilibree
sortie et promenade
activité et travail


Partager cet article
Repost0

commentaires