Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de myryam MAGHNIA
  • : blog MAGHNIA histoire photos actualités BD,mémoires, souvenirs ,pensées, réflexions poésie
  • Contact

Recherche

Catégories

Http://www.elkhabar.com/accuei

9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 15:52

BENBELLA
KHEMISTI
BENSALAH
BENHMED
BELMIR
BENSAID
FERKALA
MAHCER
BELLAHCEN
BELLAREDJ
ABDELMALEK
BOUAZZA
BOUZAR
BENAZZOUZ
DARI
DJEMAI
SALEM
NOUALI
BELDJILLALI
DIB
HARRAR
MATAHRI
MILOUDI
GHOUMARI
DEGUI
ABED
BENSAOULA
BOUDJELTIA
LAHRECHE
GUENNOUN
BRIK
CHEIKH
BENTENNAH
SERRADJI
BELARIBI
LOUALA
HOUARI
BRIXI
OURAOU
IRID
BOUHENNA
BELLIFA
TALEB
NEDROMI
CHERRADI
BOUZIANE
MEFTAH
BENSEDDIK
BELHADRI
LAHNECHE
SUIKI
ZAR
BOUARFA
ATIA
TERBECHE
KADRI
MAZARI
HADDAM
BAGHDADI
BENABDELKADER
BERRANDOU
LOUKILI
ZEHZOUH
MANSOURI
ZITOUNI
SAIDI
SAYAH
BENSOLTANE
MALKI
CHERRAK
SEKKAK
BOUSEKKINE
GHALMI
REBBAHI
GUENNAD
EMBAREK
ACIMI
HOUARI
REKKAB
HADRI
OUASSAH
DEBOUZA
FELLAH
CHAIBA
GRINE

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 16:25
Tlemcen13 * Armoirie de la ville de tlemcen * 640 x 480 * (138KB)
Tlemcen02 * 640 x 480 * (80KB)
Tlemcen03 * 640 x 480 * (64KB)
Tlemcen01 * 640 x 480 * (117KB)
Tlemcen04 * 640 x 480 * (145KB)
Tlemcen05 * 640 x 480 * (162KB)
Tlemcen06 * 480 x 640 * (88KB)
Tlemcen20 * 640 x 480 * (82KB)
 
Tlemcen08 * 480 x 640 * (118KB)
Tlemcen10 * 640 x 480 * (107KB)
Tlemcen11 * 640 x 480 * (148KB)
Tlemcen14 * 640 x 480 * (147KB)
Mechouar09 * 640 x 480 * (105KB)
Mechouar11 * 640 x 480 * (116KB)
Mechouar12 * 640 x 480 * (86KB)
Mechouar13 * 480 x 640 * (96KB)
 
StadeZerga01 * 640 x 480 * (107KB)
StadeZerga04 * 640 x 480 * (104KB)
Olympique01 * 640 x 480 * (84KB)
StadeZerga02 * 640 x 480 * (86KB)
 
Mechouar15 * 640 x 480 * (113KB)
StadeLotfi04 * 640 x 480 * (77KB)
StadeLotfi01 * 640 x 480 * (104KB)
StadeLotfi02 * 640 x 480 * (78KB)
StadeLotfi03 * 640 x 480 * (69KB)
Tlemcen16 * 640 x 480 * (93KB)
Tlemcen17 * 640 x 480 * (110KB)
Tlemcen18 * 640 x 480 * (141KB)
Tlemcen19 * 640 x 480 * (86KB)
Mansourah01 * 480 x 640 * (68KB)
Mansourah02 * 640 x 480 * (54KB)
Tlemcen12 * 640 x 480 * (77KB)
Tlemcen23 * 640 x 480 * (73KB)
Tlemcen24 * 640 x 480 * (99KB)
Taqafa01 * 640 x 480 * (60KB)
Taqafa02 * 640 x 480 * (55KB)
Tlemcen25 * 640 x 480 * (117KB)
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 21:44
Voici la trés belle chanson de Dahmane el Harrachi, Ya rayah. Cette chanson a été reprise par de trés nombreux artistes nottament Rachid Taha et Deepak Chopra.


YA RAYAH
Dahmane el-Harrachi

Ya rayah win msafar trouh taâya wa twali8-1-.jpg
Ch’hal nadmou laâbad el ghaflin qablak ou qabli (bis)

Ch’hal cheft al bouldan lâamrine wa lber al khali
Ch’hal dhiyaât wqat ch’hal tzid mazal ou t’khali
Ya lghayeb fi bled ennas ch’hal taâya ma tadjri
Tzid waâd el qoudra wala zmane wenta ma tedri
(Chorus)

Aâlach qalbek hzine waâlach hakda ki zawali
Matdoum achadda wila tzid taâlem ou tabni
maydoumou layyam wala ydoum seghrek ou seghri
Ya hlil ou meskine li ghab saâdou ki zahri
(Chorus)

Ya msafer naâtik oussaayti addiha el bakri
Chouf ma yeslah bik qbal ma tbiî ou ma techri
Ya nnayem djani khabrek ma sralek ma srali
Hakdha rad el qalb bel djbine sabhane el âali.....8-1--copie-1.jpg
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 18:42

newpress05-1-.jpgnewpress12-1-.jpgnewpress02-1-.jpg

newpress23-1-.jpgnewpress36-1--copie-1.jpgnewpress08-1--copie-1.jpg

Notre reporter photographe s'est déplacé ce mercredi aux fins fonds des frontières Algéro Marocaine. A quelques kilomètres de Maghnia où il a découvert tout un ghetto dans lequel s'entassent des milliers de ressortissants africains en quête d'un éventuel ticket pour rejoindre l'eldorado européen à partir du nord Marocain. Dans cette longue attente ces damnés de la terre ont crée un véritable transit sous forme d'Etat dans l'Etat. Chaque communauté, qu'elle soit d'origine Malienne, Nigérienne, etc. a fondé une véritable organisation sociale formée de gouvernement et ministres pour subsister. Notre reporter se devait de demander audience le plus normalement du monde pour être reçu par " le Président" de la communauté Malienne. On trouve même une police chargée de maintenir l'ordre dans ce ghetto. Dans cette détresse humaine seule les " passeurs" des frontières tirent profit. Les plus chanceux tentent de s'en sortir dans ces bidonvilles en attendant, peut-être, de finir au fond de la mer en tentant de franchir le détroit de Gibraltar.

Un Reportage de
Le
: 11 / 06/ 2000: Nabil / NEW PRESS

 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 19:56
Contact msg('enlexique') Patronyme Information Début Fin Individus Commune Sous-région Région Pays
dschmitt MILOUDA    1943  1943  Marnia Algerie      Algérie 
swicbms BADI  1851  1875  Lalla-Marnia, Algérie      Algérie 
swicbms CALISTE  1851  1875  Lalla-Marnia, Algérie      Algérie 
swicbms FERRER SANCHEZ  1851  1875  Lalla-Marnia, Algérie      Algérie 
swicbms KREMER  1851  1875  Lalla-Marnia, Algérie      Algérie 
swicbms MOLINA  1876  1907  Marnia, Algérie      Algérie 
swicbms MORENO  1851  1875  Lalla-Marnia, Algérie      Algérie 
swicbms MURCIA  1851  1875  Lalla-Marnia, Algérie      Algérie 
swicbms RODRIGUES  1851  1875  Lalla-Marnia, Algérie      Algérie 
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 19:52
Contact msg('enlexique') Patronyme Information Début Fin Individus Commune Sous-région Région Pays
pelagie83 COLIN    1920  1922  Marnia,99,Oran,Algérie,FRANCE      France 
patrick681 Delord    1893  1893  Marnia - Algérie      Algérie 
patrick681 Jauvat    1893  1893  Marnia - Algérie      Algérie 
roricourtoise petit    1961  1961  marnia ( algérie )      Algérie 
peluse LAVELAINE de MAUBEUGE    1901  1901  Lulla Marnia,ALGÉRIE      Algérie 
rominou JOBSZT    1949  1949  Marnia (Tlemcen) Algérie      Algérie 
rominou PITZINI    1915  1923  Marnia (Tlemcen) Algérie      Algérie 
rominou QUEIRIO    1944  1944  Marnia (Tlemcen) Algérie      Algérie 
rominou ROTH    1952  1952  Marnia (Tlemcen) Algérie      Algérie 
rominou VETTER    1933  1945  Marnia (Tlemcen) Algérie      Algérie 
gmaf ABRAHAM    1851  1851  Marnia Algérie      Algérie 
gmaf CHENAU    1857  1857  Marnia Algérie      Algérie 
olboina BENZAKINE    1891  1891  Marnia Algerie      Algérie 
olboina HALOUA    1914  1914  Marnia Algerie      Algérie 
olboina HALOUA    1916  1924  Marnia Algérie      Algérie 
lorr3frontieres CHENAU    1857  1857  Marnia Algérie      Algérie 
robertdaudet GONZALÈS    1961  1961  Marnia,ALGÉRIE      Algérie 
robertdaudet ROCHER    1961  1961  Marnia,ALGÉRIE      Algérie 
tarnos GUILLEN    1950  1950  Marnia Algerie      Algérie 
tarnos RUIZ    1950  1950  Marnia Algerie      Algérie 
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 19:22
des centaines d'africains se ruent vers maghnia porte de l'emigration clandestine ,cantonnés sur les rives de l'oued ouerdefou ,ils attendent le moment propice leur passage au maroc puis en espagne mais ,la faim ,les maladies ,le froid,les noyades,deciment un grand nombres d'entres eux .quelques uns trouvent ,quelques travaux ca et la .mais les autres ont recours a la mendicité .la population de maghnia les aide mais c'est insuffisant ,d'autres s'enfonsent carrement dans la contrebande ,meme de la drogue ,misere oblige ,d'autres dans le vol .esperons que les pays europeens ,aide les pays africains ,economiquement au lieu de l'appauvrir .

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 19:05
les lieux de repos a maghnia ne manquent pas ,maghnia est aussi une ville touristque ,avec 2stations thermales hammam chiguer et ses grottes prehistoriques   boughraraet son barrage, la foret de sidi mhammed el ouassini ,faites un tour vous ne serez pas decus vous retrouverez calme ,serenité et santé

Commune de Maghnia

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 21:37


 

a l'hopital de maghnia ,l'urgence en cache d'autres urgences

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 20:58
puscule-pointe-perc-aravis-1-.jpg

Si ton cœur, gémissant du poids de notre vie,
Se traîne et se débat comme un aigle blessé,
Portant comme le mien, sur son aile asservie,
Tout un monde fatal, écrasant et glacé;
S'il ne bat qu'en saignant par sa plaie immortelle,
S'il ne voit plus l'amour, son étoile fidèle,
Eclairer pour lui seul l'horizon effacé;

Si ton âme enchaînée, ainsi que l'est mon âme,
Lasse de son boulet et de son pain amer,
Sur sa galère en deuil laisse tomber la rame,
Penche sa tête pâle et pleure sur la mer,
Et, cherchant dans les flots une route inconnue,
Y voit, en frissonnant, sur son épaule nue
La lettre sociale écrite avec le fer;

Si ton corps, frémissant des passions secrètes,
S'indigne des regards, timide et palpitant;
S'il cherche à sa beauté de profondes retraites
Pour la mieux dérober au profane insultant;
Si ta lèvre se sèche au poison des mensonges,
Si ton beau front rougit de passer dans les songes
D'un impur inconnu qui te voit et t'entend,

Pars courageusement, laisse toutes les villes;
Ne ternis plus tes pieds aux poudres du chemin;
Du haut de nos pensers vois les cités serviles
Comme les rocs fatals de l'esclavage humain.
Les grands bois et les champs sont de vastes asiles,
Libres comme la mer autour des sombres îles.
Marche à travers les champs une fleur à la main.

La Nature t'attend dans un silence austère;
L'herbe élève à tes pieds son nuage des soirs,
Et le soupir d'adieu du soleil à la terre
Balance les beaux lys comme des encensoirs.
La forêt a voilé ses colonnes profondes,
La montagne se cache, et sur les pâles ondes
Le saule a suspendu ses chastes reposoirs.

Le crépuscule ami s'endort dans la vallée
Sur l'herbe d'émeraude et sur l'or du gazon,
Sous les timides joncs de la source isolée
Et sous le bois rêveur qui tremble à l'horizon,
Se balance en fuyant dans les grappes sauvages,
Jette son manteau gris sur le bord des rivages,
Et des fleurs de la nuit entr'ouvre la prison.

Il est sur ma montagne une épaisse bruyère
Où les pas du chasseur ont peine à se plonger,
Qui plus haut que nos fronts lève sa tête altière,
Et garde dans la nuit le pâtre et l'étranger.
Viens y cacher l'amour et ta divine faute;
Si l'herbe est agitée ou n'est pas assez haute,
J'y roulerai pour toi la Maison du Berger.

Elle va doucement avec ses quatre roues,
Son toit n'est pas plus haut que ton front et tes yeux;
La couleur du corail et celle de tes joues
Teignent le char nocturne et ses muets essieux.
Le seuil est parfumé, I'alcôve est large et sombre,
Et là, parmi les fleurs, nous trouverons dans l'ombre,
Pour nos cheveux unis, un lit silencieux.

Partager cet article
Repost0