Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de myryam MAGHNIA
  • : blog MAGHNIA histoire photos actualités BD,mémoires, souvenirs ,pensées, réflexions poésie
  • Contact

Recherche

Catégories

Http://www.elkhabar.com/accuei

13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 16:44
Par Qing Yan

Les gens d’aujourd’hui craignent par dessus tout de subir des pertes et préféreraient faire supporter la souffrance à quelqu’un d’autre plutôt que de l’affronter eux même. Mais les chinois âgés essaient souvent de persuader leurs enfants et leurs petits enfants que subir une perte n’est pas une mauvaise chose. Dans l’histoire il y a eu plusieurs personnes vertueuses qui ont exigé d’eux même la force de supporter une perte et ont inculqué la même voie à leurs enfants et petits enfants.

Subir une perte, qui n’est pas facile à accepter, demande d’être tolérant et patient. C'est-à-dire être capable de supporter l’humiliation et de s’accommoder d’une situation adverse. Dans les temps anciens il y avait un Shangshu [un titre des temps anciens] appelé Lin Tuizhai qui avait de la fortune et de la vertu ainsi qu’une maison pleine d’enfants. Avant sa mort ses descendants s'agenouillèrent devant lui et lui demandèrent de leur donner ses instructions. Lin Tuizhai leur dit « Je n’ai pas grand-chose à dire. Tant que vous apprenez à endurer, ce sera suffisant. Depuis la nuit des temps il y a eu des héros qui ont connu la défaite parce qu’ils n’ont pas su endurer une perte ! Il y en a eu aussi dont les accomplissements ont été dus au fait qu'ils aient su endurer la honte et la perte ! Par exemple Han Xin a enduré l’épreuve de ramper entre les jambes d’un voyou, mais il est plus tard devenu un grand général et a été nommé Sanqi King par Liu Bang, alors que le jeune qui l’avait insulté est devenu un de ses subalternes.

La capacité d’endurer une perte faisait parti des standards des anciens permettant de distinguer un héros des vauriens. L’érudit Wei Xi de la dynastie Qing a dit « Je ne sais pas ce qu’est un gentleman, mais je considère celui qui peut supporter une perte comme un gentleman ! Je ne sais pas ce qu’est un vaurien, mais je considère celui qui veut toujours gagner comme un vaurien !

Depuis les temps anciens, il y a un dicton qui dit “Subir une perte est une bénédiction!” La véritable signification de subir une perte est le fait que quelqu’un puisse transformer le karma en vertu. Les choses qu’une personne ordinaire obtient dans la vie sont échangées contre la vertu, et les choses qu’elle peut faire et qui causent du tort aux autres accroîssent son karma et lui font perdre la vertu. De ce point de vue là, subir une perte est une bénédiction !

Partager cet article
Repost0

commentaires